Jeudi 12 février : Fly to the Wild !

24 heures porte à porte … !

Voyage long ?? très long … mais sans encombre jusqu’à PHOENIX airport !

Grâce à notre partenaire voyagiste : l’AGENCE GOLF PLUS VOYAGES – Sabrina et Amandine – qui sont juste remarquables – Pensez à elles si vous aussi souhaitez, séjours, billets… un seul numéro 01 55 37 37 40 – mot de passe : MERRIAUX , merci les filles !!!

 

Et oui ! vous l’avez compris !

cette année, on innove en faisant un ptit coup de pub pour nos amis et partenaires.

 

18 :00 heure locale : Perception des véhicules ?

Seconde innovation d’ailleurs, car 2 équipes se partageront 3 voitures.

Les briefing du matin ne se feront pas dans la confidence absolue,

1 ou 2 paires d’oreilles adverses restant à l’écoute de la stratégie du jour.

 

19 :30 arrivée à la Villa :

Evidemment l’an passé, on avait mis la barre haute niveau Villa ??? TRES HAUTE !

Cette année nous seront logés plus chichement !

Mais qu’à cela ne tienne, nous ne sommes pas venus à l’hôtel mais bel et bien se régaler sur les fairways Arizoniens.

 

2h00 ça sent déjà les lardons dans la maison !

Chicken est aux fourneaux …

« Dis moi Mon Chick ? C’est pas u eu tôt 2h00 ? ça fait seulement 1 heure qu’on s’est couché « 

 

A l’heure où j’écris ces lignes (4h30) tout le monde est déjà sur le pied de guerre.

Pas de WIFI … ça commence mal J

 

Programme du jour :

Premiers combat en MATCH PLAY

Avec les matchs suivants tirés par les 2 capitaines dans l’avion hier :

 

Chicken vs Chattard

 

Bobby vs Nono (le derby annuel)

Remember https://www.youtube.com/watch?v=78AJmrSYm28

 

JC vs Rico

Cricri vs JR

Moustache vs Michou

Alain vs Loufi

Pimpon vs Tito

 

Ça sent déjà la poudre !

@ vs promos…. Et

 

@ tout à l’heure

Derby Bobby vs Nono : Retour sur une journée de folie !

Quelle journée.

 

 

Je pense que cette partie de golf restera comme un des plus beaux moments de ma vie.

 

 

Pour celles et ceux qui n’ont pas suivi, aujourd’hui on se battait en match play

Formule expliquée ici.

 

Je peux vous dire, que cette formule a d’ores et déjà trouvé ces lettres de noblesse au sein de nos escapades.

 

Bien sûr, le plaisir est encore plus grand lorsque les parties se jouent à 4… puisque chaque joueur encourage son partenaire, confronté à un joueur de l ‘équipe adverse.

 

Rico et Michel partent devant.

Chicken joue Brett – avec Fantomas qui se bat contre Gillou

Notre carré est JC contre Hub et Bobby contre moi.

 

Je me voyais beau à l’attaque du trou n° 3.

Persuadé que l’histoire serait pliée au 12 ou 13 max, et que j’irais attendre les autres au club house devant un chocolat chaud.

Avec se froid de canard, tout montagnard qu’il est, il n’a aucune chance de tenir 5h00 mon Bobby.

Et puis survient la connerie….

Avec Hubert on se trompe de balle.

Il joue la mienne je joue la sienne.

Trou perdu pour les deux ! Normal !

Normal ? Mais déstabilisant.

Il ne faudrait pas qu’il nous manque ce point à la fin.

D’autant que ça semble avoir dopé totalement mon adversaire qui va me rendre, coup pour coup, jusqu’ au 18.

Tout ça dans le vent glacial, et sur un parcours plutôt fait pour moi, puisque assez large… et au passage absolument magnifique.

Mais Bobby ne lâche rien !

 

On touche là à la quintessence du golf.

Bobby 1m69 – 67 Kg – 78 ans

VS

Nono 1m80 – 82 Kg – 45 ans

 

Trou n° 16 :

Je drive à 270 mètres mesurés.

Bobby ne peut pas faire une chose pareille,

C’est physiquement impossible, il place sa balle plus de 100m derrière la mienne, et tape son second coup comme d’hab, pleine piste à quelques dizaines de mètres du green tout au plus.

Il me reste 90m pour toucher le green avant lui,

Mais à ce jeu c’est vraiment lui le plus fort.

Je me place bord de green

Il attaque le drapeau, 2 mètres de la rondelle en 3.

J’approche, 1m50 du trou

Bobby ne loupe pas les put de 2m

C’est mort !

Il rentre son putt comme à la parade moi… je rate le mine.

 

Ce jeu est absolument incroyable puisque il nous permet Bobby et moi de lutter, bagarrer, et même bastonner sur la fin… d’égal à égal… chacun avec nos forces et nos faiblesses.

 

Arrive enfin le départ du 18

Nous sommes square…

Dernier trou, dernière chance de se départager

Cela fait 5h00 qu’on se tire la bourre, dans une ambiance de feu, d’autant que la partie JC Hubert est très animée également.

 

Enorme par 4

De l’eau à droite…

Revenu de 2 down au 16, c’est à moi l’honneur.

La pression est à son comble.

Pas de problème… je drive…

Mais le cerveau n’est pas toujours votre allié dans ces cas là.

Excès de doutes !

Balle à la mer !

Fuck !!!

Bobby lui,  place sa balle au milieu du fairway, comme 100% de ses départs, à 150 M

Nickel !

Il me voit dans la m…..

Il se voit beau !

Mais le cerveau n’est pas non plus votre allié dans ces cas là !

Excès de confiance !

Topette !

La balle avance de 5 m

Aïe !

A moi de jouer…

J’envois un pur fer 5 bord de green

Bobby, bois en main, s’approche également.

On est 3 tous les 2.

Approche de bobby…

Topée !!!

Ça ne lui arrive jamais…

il traverse le green, pour finir tout en haut, à 10 bon mètres, avec une descente vers le trou,

le put ne sera pas facile.

J’approche à mon tour…

pas terrible…

toutes les autres équipe là..  regardent le spectacle…

on se caille toujours autant..

les organismes sont fatigués.

A bobby de faire un bon put !

Il joue 5….

Il fait ce qu’il peut, et s’arrête à 1,50 du trou…

pas mal d’où il venait, mais il sait qu’il aurait du faire mieux.

A moi.

Putt… bord de trou… donné en 6.

Le seul double boguey de la journée.

 

Allez Bobby… !!!

JC lui lis sa pente… tout le monde sert les fesses.

Ce put vaut 800 points.

Il vaut les crevettes du soir.

Si il rentre son équipe sera dans la jaccuzzi…

si il le loupe il devra servir les Killers en soubrette jusqu’à plus soif !

Bobby ne loupe encore moins les put de 1m50 que de 2 m.

Il n’y a pas de raison

Sauf que…

ça n’est pas une machine.

Enfin dévoilé l’homme fragile sous cette carapace de tueur des fairway.

Il loupe ce putt….

Et ma laisse donc l’emporter après, je le redis, un des tous meilleurs moments golfiques que j’ai pu avoir en 20 ans de golf.

Et le pus fort…

C’est que tous les autres sont dans le même, état

Tout le monde s’est tiré la bourre jusqu’au dernier trou

Sauf Rico qui a plié son match contre Michel au 16

Trop dur pour l’instant d’aller le chercher dans cette formule.

Contre toutes attentes, Gillou tient la dragée haute à Fantomas.

Gagnant au passage le concours d’approche sur ce par 3 en montée, bordée d’eau, vent contre de … 200 m

Balle à la rondelle au rescue pour Gillou… ça donne une idée de son niveau de jeu aujourd’hui.

Coaché par son capitaine il a donc résisté et partagé son match avec Fanto.

Chicken n’est pas parvenu a se débarrasser de mon Brett.

Il est là mon beauf !

Car tenir Chicken qui joue +11 … ça cause !

Egalité parfaite.

Hub lâche un trou, une toute petite erreur !

Mais face à JC, une toute pette erreur et c’est plié.

Car lui, il n’en fait aucune !

A part tenter de passer l’eau au départ du 7, vent contre… berge à 220 mètres !

Après Leadbetter, vla qu’il se prend pour Tiger Woods !

Mais revenu à plus d’humilité, cet homme est incroyable.

Un swing d’une beauté académique et d’une efficacité redoutable.

Un petit jeu d’enfer… normal qu’il soit favori.

Il gagne donc son match.

 

Les Killers l’emportent donc d’une coudée.

Un petit whysky sawer chez TGI Friday’s, et quelques nacchos… histoire de laisser le temps qu’il faut aux BGP pour nous préparer ça.

Et on rentre.

J’ignore à l’heure qu’il est ce qu’il c’est passé ensuite.

Morphée m’a tiré par les cheveux jusqu’à mon lit… où le je me suis évanouis jusqu’à 5h00.

 

Aujourd’hui journée off…

Je me lève et vous écris ces quelques lignes… la tête encore embuée, des souvenir de cette journée hors du commun.

Je viens de croiser Bobby qui me dit avoir refait le match toute la nuit !

 

Quel Jeu !!!!!!


Jeudi 12 Février 2015

Air France AF 6001

Départ

12 Février 06:30

Marseille Provence (+)

Terminal: 4

Arrivée

12 Février 07:50

Paris Orly (+)

Terminal: W

Durée

01:20 (Sans escale)

Statut de la réservation

Confirmé

Classe

Économique (U)

Franchise bagages

1PC

Heure limite d'enregistrement

06:10

Équipement

AIRBUS INDUSTRIE A320-100/200

Repas

Snack ou brunch

Numéro de carte de fidélité

AF2086346580

.

Jeudi 12 Février 2015

British Airways BA 333

Départ

12 Février 10:50

Paris Orly (+)

Terminal: W

Arrivée

12 Février 11:10

London Heathrow (+)

Terminal: 5

Durée

01:20 (Sans escale)

Statut de la réservation

Confirmé

Classe

Économique (S)

Franchise bagages

1PC

Équipement

AIRBUS INDUSTRIE A319

Repas

Snack ou brunch

.

Jeudi 12 Février 2015

British Airways BA 289

Départ

12 Février 14:05

London Heathrow (+)

Terminal: 5

Arrivée

12 Février 17:50

Phoenix Sky Harbor Intl (+)

Terminal: 4

Durée

10:45 (Sans escale)

Statut de la réservation

Confirmé

Classe

Économique (O)

Franchise bagages

1PC

Équipement

BOEING 747-400

Repas

Repas (non spécifié)

.

Dimanche 22 Février 2015

British Airways BA 288

Départ

22 Février 20:00

Phoenix Sky Harbor Intl (+)

Terminal: 4

Arrivée

23 Février 12:40

London Heathrow (+)

Terminal: 5

Durée

09:40 (Sans escale)

Statut de la réservation

Confirmé

Classe

Économique (O)

Franchise bagages

1PC

Équipement

BOEING 747-400

Repas

Repas (non spécifié)

.

Lundi 23 Février 2015

British Airways BA 370

Départ

23 Février 17:00

London Heathrow (+)

Terminal: 1

Arrivée

23 Février 19:55

Marseille Provence (+)

Terminal: 1

Durée

01:55 (Sans escale)

Statut de la réservation

Confirmé

Classe

Économique (S)

Franchise bagages

1PC

Équipement

AIRBUS INDUSTRIE A319

Repas

Snack ou brunch