Lever à 3h du matin, direction aéroport de Marseille.

Première escale à Paris et grande retrouvailles des 16 brigands engagés dans cette édition 2014.

11 heure décollage dans une A380 bondé à bloc.

12 heures de vol, deux repas Air France et 4 longs métrages plus tard… nous atterrissons  à Los Angeles.

Le zèle des douaniers nous retient une bonne heure pour rentrer sur le sol américain, une heure de plus pour récupérer les voitures.. et deux heures de route jusqu’à la villa.

Il faut savoir que ce matin encore, notre villa n’était toujours finie d’être construite.

Et dans ce genre de cas, les Américains ne savent pas faire autre chose que d'habitude… c'est-à-dire les choses en grand ! et là … vous allez le voir… c’est du Lourd… du très lourd !

20h30 les corps sont fatigués après ce voyage éreintant.

Premiers combats demain à 9h 00

 

Récit en images de cette longue journée…. Ci-dessous !

Magnifique !

Magnifique première journée.

Magnifique temps !

Magnifique parcours !

Magnifique ambiance !

Magnifique carte de 68 pour Chicken et Pimpon !

Magnifique partie pour les Killers … Winners of the day !

La Piscine pour les BGP !

Les crevettes pour les Magics

Au Whisky Sour… les Gode Father !

Ils étaient tellement beaux pourtant ce matin !

Mais comme chacun sait ... l'habit ne fait pas le moine :-)

 

En images ….

C’est sur un parcours absolument incroyable que s’est déroulée la première partie de stroke play.

Le genre de parcours qui ne vous lâche pas d’une semelle pendant cinq heures.

Aucun trou, aucun coup en sécurité.

A ce jour-la, soufrant encore du décalage horaire, aucun joueur de champ est arrivé à jouer son handicap.

Mais certains s’en sont mieux sortis que d’autres, à l’image de JP la Boulange alias le Flantassin, Pimpon et Tito, qui sortent une carte très honorable en zone tampon.

Capitaine Billou, capitaine Hub, mangent la poussière avec moins de 20 points stableford.

 

Tout ça en images… avec en introduction les prétentions de chacun !

Aujourd’hui, journée spéciale !

Notre Bobby fête ses 80 printemps…

Alors une petite Vidéo dédicace full Bobby !

Qui vous remercie toutes et tous

Du fond du cœur pour vos petits mots sur le livre d’Or

Bonjours à tout le fan club,

Captain Hub speaking exceptionnellement en lieu et place de notre reporter attitré… j’ai nommé Nono, mon fidèle lieutenant retenu par d’autres taches.

 

 

Hier, impossible de vous livrer le leader board mis à jour… Trop de boulot tue le boulot… 

 

Après une superbe partie livrée sur le parcours encore une fois incroyable d’Indian Falls à Indian Wells (les amateurs de tennis savent de quoi je parle). Difficile, technique, exigeant, magnifique et impitoyable parcours qui a vu la victoire par équipe des BGP emmenés par Captain Chicken au mieux de sa forme…. Des paysages incroyables d’oasis verts arrachés au désert de Sonoma, des greens diaboliques qui en ont fait transpirer plus d’un, des bagarres par équipes à rebondissement bref, tout était réuni pour une partie d’exception sous 28 degrés à l’ombre…

 

Au classement général par équipe: les BGP sont en tête, suivis par les Killers plus revanchards que jamais.

 

Au classement individuel Pimpon (BGP) truste la première marche depuis quatre jours talonné par un Nono (Killers), bien décidé à le déloger à coups de driver… si nécessaire.

Dans le bas du classement, beaucoup de chamboulements… tout reste à faire. Dans le ventre mou, des turbulences viennent changer la règle du jeu… Rien est encore fait.

 

Aujourd’hui samedi, journée de repos bien méritée pour reposer nos corps d’athlètes de haut niveau et quartier libre pour tous. Au programme: petit déjeuner américain en groupe chez Denny’s, institution américaine en la matière, puis achats en centre commercial pour certains, ascension de la montagne San Jacinto en téléphérique pour d’autres, visite des maisons 1950 de Palm Springs pour les Killers.

Demain, nous entamons la deuxième manche de notre tournoi avec le premier des deux parcours de championnat PGA (deux morceaux de choix joués dimanche et lundi), dont le fameux PGA Gary Player mardi et le PGA Dunes demain.

 

Reposés, détendus et affûtés, tous les joueurs tenteront de remonter le classement individuel… ou de se maintenir sur le podium provisoire, c’est selon.

Suite demain soir pour le flash info du jour…

 

Captain Hub

 

Good Morning Fan Club,

Toujours Captain Hub speaking en direct live de Palm Springs, 

Nono ayant trouvé un pigeon pour se farcir la newsletter pendant qu’il édite la video du jour.

 

Aujourd’hui, partie très difficile sur le golf des Dunes La Quinta

départ des back tees (tees reculés) avec des positions de drapeau championship7

sur des greens en forme de dômes ou de cuvettes.. au choix.

 

Des obstacles de 170 mètres d’eau à passer au coup de départ, 

un rough épais de 30 cm, des greens préparés pour Tiger Woods… 

bref tous les joueurs ont passé une après midi en sur régime, voire dans la zone rouge. 

 

Tout le monde a transpiré, beaucoup de balles ont fini dans les pièces d’eau qui bordaient les fairways étroits et torturés,

tous les joueurs ont pleuré des larmes de sang…

 

Devinez pourquoi le parcours s’appelle Dunes? 

On n’a pas eu les pieds à plat pendant les cinq heures de jeu!

 

La partie s’est finie au 16 pour cause de nuit tombée, 

les deux dernières parties (dont celle de votre serviteur) ont fini à la lampe Petzl

ou à la bougie en fonction du niveau de préparation technique et logistique de chacun.

 

Victoire des BGP, suivis des Killers (cela commence a devenir une habitude…), 

puis les Gode Father et les Magic qui ont fermé le bal.

 

Le classement individuel du jour a vu la consécration de JC, 

loin devant les 15 autres participants de la partie, après une partie exceptionnelle qui fera date.

 

Demain, nous affrontons à mains nues un monstre sacré: le PGA West  Stadium, 

un parcours réputé comme un des plus difficiles au monde qui abrite plusieurs manches du championnat américain PGA

et plusieurs compétitions internationales majeures.

 

Nous sommes prévenus, nous y sommes préparés, nous l’attendons de pied ferme.

Tout le monde au lit de bonne heure… pour une nuit de récupération.

A demain… si nous survivons au Stadium…

Captain Hub

 

PS: Arnaud a mis en ligne les tableaux de classement général par équipe et en individuel

dans la section Leader Board du site. 

ces derniers manquaient depuis le début de la compétition.

Good Morning Vietnam!

 

Captain Hub speaking for the last time…

 

Journée de golf exceptionnelle

sur le parcours PGA Greg Norman 

(Le Grand requin Blanc, pour les initiés). 

 

Soleil à 30 degrés, 

parcours technique, 

difficile et piégeux avec 168 pièges à sable

sur le parcours (record de Californie) 

que nous avons tous abondemment fréquentés.

 

Magnifiques oasis de verdure dans un désert aride, 

palmiers et roadrunners (l’oiseau bip-bip pour ceux qui ont un minimum de culture générale).

 

Classement individuel: Chicken passe en tête de justesse.

Victoire en équipe des Gode Fathers avec trois joueurs sur le podium du jour. 

Belle perf...

 

Dernière partie demain pour la finale en parties individuelles

sur un parcours (Desert Willow) qui nous reste à découvrir

mais qui est d’ores et déjà annoncé

comme un gros morceau pour départager

les équipes Gode Father et Killers au coude à coude.

 

Pour le classement individuel, 

JP, Pimpon et Tito comptent bien croquer du volatile

et rentrer le torse bombé dans le A380 du retour.

 

Autrement dit, rien n’est fait.

 

Captain Hub,

Over and Out