Règles du Golf pour les nulles :-)

Mesdames... Ne vous vexez pas !

« Règles pour les nulles » est un clin d’œil,  tout autant que le « le » en son milieu.

Ce post n’a qu’un objectif : expliquez à nos femmes, à quoi on joue ici !

 

Les règles du golf sont aussi simples que compliquées.

Tout le monde ne les aborde pas, d’ailleurs, de la même façon.

 

Lorsque nous observons les américains jouer au golf, on s’aperçoit que pour eux, c’est davantage la balade du dimanche qu’une véritable partie. Ils ont vite fait par exemple de mettre un petit coup de pompe dans la balle, si l’endroit où elle repose ne leur plait pas.

 

En ce qui nous concerne, on a une expression qui revient régulièrement : « Partie amicale … Mon cul !!! »

Nous on joue au golf, et appliquons les règles à la lettre.

Cela génère bien souvent des discussions sans fin, sur une règle qui n’aurait pas été respectée et qui aurait avantagé ou désavantagé un joueur.

Car vous le sentirez au fil des jours, la pression monte progressivement, et chaque coup joué a son importance.

 

Éditée par la Fédération Française de Golf, les règles officielles tiennent dans un e-book de … 260 pages.. c’est dire le nombre de points de règles que l’on peut rencontrer lors d’une partie de golf.

Édifiées par les nos amis les Anglais, il n’est pas étonnant qu’elles contiennent quelques paradoxes, comme celle de demander à son adversaire quel club il joue pour attaquer ce drapeau qui est à 120 mètres, et qui vous coûtera 2 points de pénalité… rien que pour avoir posé cette question !

Dans le même temps, vous ne serez pas pénalisé si vous jeter un œil discret dans son sac, pour voir quel club il manque !

 

Mais l’idée ici, n’est pas de rentrer dans les détails, sans quoi il me faudrait … un site internet dédié ! Il est ici !

 

Je vais seulement  essayer de résumer au mieux les règles générales, afin que si vous ne connaissez rien à ce jeu, vous puissiez quand même apprécier ce qui se passe lors d’une partie de golf.

 

Primo, je viens d’utiliser le mot jeu ! Mais sachez qu’il s’agit bel et bien d’un sport, n’en déplaise à ses détracteurs, disputer une partie de golf de 5 heures n’est pas de tout repos.

Je reviendrais dans un autre post sur ce point.

 

Allez !!! Voici les règles générale de ce jeu fabuleux !

 

Le but principal au golf est de : Taper le moins de coup possible pour faire le parcours.

 

Pour cela nous disposons de 14 clubs (cannes disent nos amis québécois) qui permettent d’envoyer la balle plus ou moins loin. Chacun dosant sur chaque coup à jouer, quel club il va choisir pour s’approcher au plus vite du drapeau (ancré dans le trou).

 

Un parcours est composé de 18 trous.

Chaque trou doit être joué en 3, 4 ou 5 coups.

Cela dépend de sa longueur.

 

L’air de départ est matérialisée par une surface plane, bien tondue, avec 2 boules qui matérialise une ligne imaginaire, derrière laquelle on place sa balle : sur un tee.

 

Il n’y a qu’au départ des trous que l’on peut utiliser le tee, cette petite pièce de bois, qui permet de surélever la balle de quelques centimètres afin de faciliter la frappe, et d’utiliser le Driver, le club le plus puissant mais qui ne peut se jouer que si la balle est surélevée.

 

Disons qu’au niveau amateur, les par 3 (les trous pour lesquels le contrat est de 3 coups) font moins de 200 mètres – un trou fait très rarement moins de 100 mètres.

De 200 à 400 mètres nous avons 4 coups pour faire le trou (par 4)

Et au dessus de 400 mètres, 5 coups pour rentrer la balle dans le trou (par 5)

Entre le départ le le trou nous avons le fairway (la prairie), pelouse bien tondue qui permet de taper des coups avec une grande facilité.

A droite et à gauche du fairway, nous avons le rough, où là, tout dépend : de l’herbe plus haute, de l’herbe très haute, des arbres, de l’eau, des buissons…etc

>>> Mieux vaut donc rester sur la fairway.. et donc taper droit.

 

A l’arrivée, autour du trou, nous avons le green, cette fameuse surface extrêmement bien tondue, qui nous permet de faire rouler la balle jusqu’au trou.

Sur le green on n’utilise que le putter, le même club qu’au mini golf, et la règle toujours la même : rentrer la balle avec un minimum de coups joués.

 

Donc si je résume : sur un parcours de 18 trous, nous avons dans 90% des cas :

4 par 3,

8 par 4,

4 par 5 répartis sur les 18 trous.

Soit donc 4x3 + 8x4 + 4x5 = 72

Un Golf se joue donc généralement en 72 coups.

 

Evidemment ce score de 72 coups joués en tout sur un parcours est réservé aux très bons joueurs, disons le, aux professionnels.

Car le contrat du par sur chaque trou n’est hélas pas toujours rempli.

Si sur un par 4 il est joué 4 coups : on fait le par.

Si sur un par 4 on joue 5 coups, on fait ce qu’on appelle un bogey (+1 au dessus du par)

Si on joue 6 coups, cela fait double bogey (+2 au dessus du par)

 Etc…

Si maintenant on  joue moins que le par, c'est-à-dire 3 coups sur un par 4, on appelle ça un Birdie (-1 en dessous du par)

Jouer 2 en dessous du par est un Eagle

Enfin jouer 3 coups de moins s’appelle un Albatros.

 

La magie du handicap !

 

Le golf est un des très rares sports, si ce n’est le seul, qui permet à des joueurs de niveau très différents de s’affronter à armes égales.

 

Si nous faisions un tournoi de tennis avec des joueurs de niveau très différents, cela n’aurait aucun intérêt, puisque la messe serait dite avant même de commencer le premier set.

 

Au golf, chaque joueur a un handicap (hcp).

Cela correspond à son niveau de jeu moyen, c'est-à-dire au nombre de coups au dessus de par  qu’il joue régulièrement sur l’ensemble de ses parcours.

Un joueur débutant commence à 54 de Hcp (126 coups pour jouer le parcours)

Un joueur professionnel est 0 de hcp (72 coups pour jouer le parcours)

Un joueur moyen arbore un handicap de 36.

Cela signifie qu’il joue en moyenne 72+36 soit 108 coups sur un parcours de 18 trous.

 

Prenons deux joueurs :

 

Chicken affichant 11 de hcp et Rico avec un hcp de 32.

Si Chicken tape 90 coups : il aura joué +18 et donc +7 par rapport à son Hcp.

Si Rico tape 100 coups, il aura joué +28 soit -4 par rapport à son hcp.

Rico l’emporte avec 11 coups d’avance, tout en ayant tapé 10 coups de plus.

 

Mais il a mieux joué que sa moyenne, alors que Chicken a fait une contre-performance.

C’est un peu comme si un bon joueur de tennis affrontait un joueur moyen et démarrait chaque jeu à 0-30.

 

Sur l’ensemble de la planète il est d’usage de jouer la règle de comptage appelée : Stableford : règle compliquée qui permet de lisser encore davantage cette notion de handicap, et surtout de ne pas pénaliser les joueurs qui ferait + 10 sur un trou par exemple. Cette règle est évoquée ici : http://golfeur.qc.ca/regles/rjx_e_stblfd.htm

 

Nous, nous préférons jouer en stroke play net.

C’est à dire que nous jouons et comptons  tous nos coups et retranchons notre Hcp à la fin.

 

Il tout à fait possible de taper 10 ou 15 coups sur un trou, le record entre nous étant de 19 coups.

Ne vous y trompez pas, je golf est un sport exigeant et ingrat et ce record de 16 coups joués sur un même trou a également été réalisé par joueur professionnel du circuit américain : pauvre Kevin Na. 

 

En revanche, il est possible de faire des exploits : comme le trou en un de JC en 2011 à Palm Spring.

Ou ce coup de fer 3 incroyable sur le circuit européen, taper en 2em coup sur un par 5 :

Soit : un Albatros : http://www.youtube.com/watch?v=d_NSz6WSBiw

 

Les scores qui vous seront affichés seront donc nos scores en stroke play net que l’on cumule sur toutes les parties, pour arriver au classement général.

Celui qui gagnera dans 10 jours aura donc joué le mieux par rapport à son niveau de jeu habituel.

Vous risque d’être surpris du très faible écart qui sépare les joueurs.

Ce qui doit vous faire penser à cette concentration qu’il nous faut apporter à chacun de nos coups pendant 10 jours, car il n’est pas exclu que la victoire se joue à moins de 2 coups, sur plus de 800 tapés sur 9 parties.

 

Règle du match play

 

Cette année nous innovons en jouant également des match-play.

Les règles ici sont totalement différentes.

 

L’esprit du match play est .. le match.

Nous jouons 1 contre 1.

Dans cette formule on compte le nombre de trous gagnés.

Donc ici un +15 ne coûte pas trop cher, car au trou suivant tout est remis à 0.

C’est le joueur qui a gagné le plus de trous (qui a fait donc le moins de coup sur chaque trou) qui gagne le match.

Ici aussi le Handicap est respecté.

Pour faire simple, un joueur A, 18 de Hcp contre un joueur B, 36 de hcp rendra un coup sur chaque trou.

Donc  sur un par 4 :

Si A fait 4 et B fait 5 : Il y a égalité : on dit All Square

Si A fait 4 et B fait 4 : B marque un point : One up

Il faut donc que  A tape un 2 coups de moins que B pour emporter le trou.

A ce rythme la partie peut s’arrêter au 10.

Si un des 2 joueurs a gagné les 10 premiers trous, il n’y a plus qu’aucune chance pour que l’autre joueur gagne, puisqu’il ne lui reste plus que 8 trous à jouer.

 

Voilà, j'espère que cette lecture vous a intéressé(e)
et vous a permis de comprendre un peu plus les règle du Golf.

@ bientôt,

Nono

 

 

Plus de détail sur le match-play ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Match-play

 

Règles et conventions au golf :

http://www.dailymotion.com/video/x3qyoo_les-regles-de-golf-faciles-1987_sport